L'interview de novembre : Théo Wargnier

Peux-tu te présenter (âge, études, familles ....) ?
Je m'appelle Théo Wargnier. J'ai 12 ans et demi. Je suis en 4ème, j'ai fait partie, pendant 2 ans, de la section foot, j'ai 2 frères dont un qui joue en U9 : Benjamin, et 2 soeurs .

Depuis combien de temps joues-tu au FCD ?
Je joue à Dombasle depuis l'âge de 5 ans.

Quel est ton parcours au sein du club ?
J'ai commencé le foot avec Rémi et Isabelle en Débutants, puis j'ai continué en U9 avec Rémi et Stéphane Albizatti, puis avec Mickaël Mereu en U11 et depuis 2 ans j'évolue en U13 et en Section Foot avec Quentin Chouleur.

Quel est ton meilleur souvenir en dehors de la montée en Honneur Régional de cette année ?
Mon meilleur souvenir c'est la victoire au tournoi de Vitry-le-François, je nous revois dans le bus avec les grosses coupes. Il y a aussi un match en U9 quand on a joué Sochaux et que j'ai marqué un but (défaite 4-2 ) !

A ton avis, pourquoi montez-vous cette année ? Qu'avez-vous de plus par rapport à l'an dernier ?
On est montée grâce à un meilleur esprit d'équipe, une meilleure entente dans le groupe. Grâce aussi au respect des consignes et au plaisir qu'on a pris sur le terrain. J'en profite pour dire que le coach nous doit un Mac Do pour la montée !!! (ndlr : le Mac Do a été payé !)

Quels sont les points forts de l'équipe ?
Pendant les matchs il n'y a plus de "clans", on est soudés et c'est ce qui nous permet de gagner nos matchs.

Quels sont les points faibles ?
Parfois l'ambiance aux entraînements parce que certains râlent dès qu'on ne fait pas de matchs et ils font des fautes bêtes parce qu'ils sont énervés .

Penses-tu que cette montée va attirer de nouveaux joueurs ou en faire revenir d'anciens ?
Honnêtement je ne pense pas mais j'espère que cela arrivera .

T'attends-tu à des matchs difficiles en 2ème partie de saison ? Quelles sont les ambitions (maintien, montée en Honneur) ?
Certes les matchs seront beaucoup plus durs et avec plus d'intensité, mais si on donne le meilleur de nous-mêmes, on pourra faire quelque chose. Le premier objectif sera de se maintenir le plus vite possible et on verra par la suite .

Question bonus : y a-t-il, selon toi, une autre équipe au FCD qui a le potentiel de monter en fin d'année ?
Je pense que les U13 B et C ont aussi les moyens de monter car cette année nous avons la chance d'avoir un effectif complet.
U91.jpg
L'équipe qui a gagné le tournoi de Vitry-le-François (5 joueurs sur 6 sont encore présents au club et jouent en U13 A : Lucas M - Justin M - Théo W - Giovanne DA - Théo P)

L'interview de décembre : Raphaël Gomes

Peux-tu te présenter (famille, profession...) ?

J’ai 42 ans, je vie en couple et j’ai 2 enfants : Romain 8 ans et Mathilde 11 ans.

Je travaille au sein d’un centre de rééducation comme responsable du service de réadaptation professionnelle dont la vocation est la préparation et l’accompagnement au retour à l’emploi durant la phase de soins. Je suis également conseiller municipal à Dombasle.


Comment es-tu arrivé à ce poste de trésorier du FCD ?

Mon fils étant inscrit au club depuis 3 ans, j’ai intégré petit à petit l’équipe des bénévoles. Je connaissais par ailleurs certains membres du comité, dont l’ancien président, le président des jeunes Nicolas Houpier et l’ancien trésorier Gérard Julien qui voulait arrêter à la fin de la saison dernière. Ils m’ont demandé, connaissant mes affinités pour les chiffres, si j’étais intéressé par ce poste.

J’ai pu apprécier les qualités humaines et les valeurs véhiculées au sein du club et j’ai en conséquence voulu m’investir au-delà de mon rôle de papa qui aide occasionnellement.

Mes connaissances footballistiques étant limitées, le poste de trésorier semblait tout indiqué, raison de ma candidature, retenue lors de la dernière AG.

 

En quelle catégorie joue ton fils et c omment juges-tu le travail fourni sur cette catégorie ?

Romain est actuellement en U9.  Je tiens à saluer le travail de Quentin et des éducateurs dans cette catégorie. Ils sont investis pour faire progresser nos enfants, avec beaucoup de pédagogie tout en veillant aux respects des valeurs essentielles comme le fair-play et le respect.

Je le fais d’autant plus, que si la catégorie est plutôt bien pourvue en éducateurs les samedis de match, l’encadrement est beaucoup plus restreint aux entraînements le mercredi après-midi, faute de personnes disponibles.  Malgré parfois des conditions difficiles, tous nos enfants sont pris en charge chaque mercredi par Quentin et son équipe d’éducateurs sur des séances de qualité.

J’en profite d’ailleurs pour inviter certains parents à faire preuve de plus d’indulgence, certaines critiques, parfois sévères, pouvant être blessantes et briser la motivation de bénévoles très impliqués, animés par le seul but de faire progresser les enfants tout en prenant du plaisir à jouer.

 

Et dans le club en général ?
Ce que j’ai dit pour la catégorie U9, je peux le redire pour les autres catégories de jeunes. Le FCD a la chance d’avoir une équipe d’éducateurs et un salarié motivés, impliqués et compétents. Le nombre de licenciés dans ces catégories est un bon indicateur de la qualité du club. Ces catégories représentant l’avenir, il est important qu’elles soient encadrées au mieux pour faire progresser et fidéliser un maximum de joueurs. Evidemment, il serait souhaitable que les équipes d’éducateurs soient un peu plus étoffées, surtout le mercredi. Le constat est facile, les solutions beaucoup plus difficiles à trouver.

Pour les équipes Séniors, même si cela dépasse mes compétences, elles me semblent être entre de bonnes mains et c’est toujours avec plaisir que j’assiste à des matchs.

En dehors de l’aspect sportif, je retiens également la participation active de nombreux bénévoles, membres du comité au non, dans toutes les manifestations organisées ou tout simplement pour la bonne marche du club. Ces manifestations sont importantes pour les ressources et l’image du club. Que dire d’ailleurs du Rassemblement International, festivité ambitieuse mais au combien réussie et valorisante pour le club. Signalons également  qu'elle est excédentaire depuis plusieurs années au niveau financier, ce qui ne gâche rien...

 

Quel est le rôle exact du trésorier du FCD ? Quelles sont tes missions notamment auprès de Quentin ?

Le rôle du trésorier est tout d’abord d’être responsable des fonds du club. Il établit le budget prévisionnel nécessaire au bon fonctionnement de l’association et à la mise en œuvre de ses actions. Il le soumet au comité pour validation et en assure l’exécution et le respect.  Il effectue les dépenses du club sous la responsabilité du président, assure les relations avec la banque et rend compte périodiquement de l’exécution du budget.  Il réalise les demandes de subventions, se préoccupe des rentrées financières.  Il établit le rapport annuel financier.

Concernant  Quentin, mon rôle se limite à l’établissement de sa fiche de paie, aux paiements de ses salaires, aux règlements de tous les frais inhérents à ses missions (formations par exemple), aux déclarations URSSAF, au paiement de sa prévoyance et à l’enregistrement de ses congés.


Comment juges-tu les finances du club ? Le club est-il sain ?

J’ai eu la chance de prendre cette fonction avec une situation saine et sans dettes. Le club dispose d’une réserve financière, élément important pour une association ayant un salarié. Les dépenses et les recettes prévisionnelles sont équilibrées pour la saison en cours, et on dispose d’une trésorerie de fonctionnement suffisante.

 

Quels sont les gros postes de dépenses ? De recettes ?

Le budget prévisionnel pour cette année avoisine les 90 000€.  Les postes de dépenses les plus importants sont le salaire de Quentin (dont 75% sont remboursés par la municipalité), les dépenses d’équipements, les frais d’arbitrage, le budget « Ligue » et « District », les dépenses pour les 2 grosses manifestations : le RI et le Loto.

Les recettes les plus importantes sont les licences joueurs, la subvention municipale de fonctionnement et les gains des 2 grosses manifestations.

 

Quelles seront les événements importants organisés cette année et qui pourront améliorer les comptes du club ?

Je viens de les citer ci-dessus et sans ces bénéfices, il serait difficile d’équilibrer le budget sans rogner sérieusement dans les dépenses. Il est donc important pour le club que ces 2 manifestations restent couronnées de succès encore cette année.

 

D'une manière plus générale, comment pourrait encore faire progresser le club à l'avenir ?

Sportivement, je ne suis pas le mieux placé pour émettre un avis. Ce que je peux constater c’est que la bonne santé d’un club dépend de celle de son encadrement technique et que si la qualité est présente, l’effectif reste un peu juste, ce qui semble être un problème récurrent à écouter les uns et les autres. Les leviers restent à trouver pour attirer et fidéliser des personnes compétentes sans quoi des choix stratégiques seront peut-être à prendre pour garantir la qualité (réduction des effectifs...).

Au niveau des infrastructures, il est clair qu’un terrain synthétique serait nécessaire, et permettrait d’améliorer sensiblement les conditions d’exercice. Ce serait en outre un élément attractif pour de nouvelles recrues. Malheureusement, il s’agit d’un dossier complexe, très coûteux dans un contexte budgétaire public très restreint.

Au niveau des manifestations, le club a su se donner les moyens et les organisations sont bien optimisées. A mon sens, il est difficile d’en faire beaucoup plus à ce niveau.

DSC_2934.JPG
Nicolas et Raphaël, deux chevilles ouvrières du Rassemblement et du club...

L'interview de janvier : Matthieu Aubert

Peux-tu te présenter (âge, métier, famille...) ?
J'ai 37 ans, 38 cette année, je suis éducateur spécialisé auprès d'adultes en situation de handicap dans un foyer à Lunéville. J'y travaille depuis 2002. Je suis marié et papa de 3 enfants (Malo, 6 ans ; Noé, 3 ans et Anna, 2 ans). Un quatrième enfant va agrandir la famille en mars prochain.

A quel âge as-tu commencé au club ? Quel est ton parcours ?
J'ai signé ma première licence au club en 1983 soit à l'âge de 6 ans. J'ai donc joué dans toutes les catégories du club et ai entraîné quasiment toutes les catégories.

Avec quelle équipe joues-tu actuellement ?
Actuellement je joue avec les vétérans mais à partir de mars, et l'arrivée de notre 4ème enfant, je vais mettre un peu le foot entre parenthèses. 

Est-il vrai que tu es le joueur en activité ayant le plus grand nombre d'années au club derrière toi ? Oui je pense être le joueur en activité ayant le plus grand nombre de saisons au club. Si mes calculs sont bons, la saison 2014-2015 correspond à ma 31ème saison au club.

Quels sont tes meilleurs souvenirs au club ?
Il est difficile de ressortir des événements ou des souvenirs particuliers. J'ai passé de supers moments au club mais suis un peu nostalgique de la catégorie Juniors avec laquelle nous avions atteint les quarts de finale de la Coupe de Lorraine (élimination aux tirs aux buts à Sarrebourg).

Quelles personnes t'ont marquées (joueur, coach...) ? J'ai été marqué surtout par mes premières années au club et par mes premiers entraîneurs (Nourri Gafour, Patrick Lang et Patrice Poirel). Par le suite, j'ai beaucoup appris footballistiquement et humainement avec Alain Uhlrich (mon père spirituel de l'époque !). Malgré tout, si je devais ne retenir qu'une personne pour symboliser à mes yeux le FC Dombasle, ce serait Maurice Forter.

Comment juges-tu l'évolution du club depuis 2 ans, aussi bien en jeunes qu'en Seniors ? Je trouve que le club est sur une bonne dynamique depuis plusieurs saisons et le classement au meilleur club de jeunes en est le résultat. Il y a au sein du club des personnes investies, soucieuses de porter haut les couleurs de Dombasle en prônant le fair-play, le respect et le vivre-ensemble. Le foot doit être vecteur de toutes ces valeurs qui (et c'est le vétéran qui parle) tendent à disparaître ou en tout cas à s'étioler.

Ton fils Malo qui joue en U7 a repris le flambeau, est-ce une fierté qu'il porte le même maillot que toi ? C'est une joie de le voir jouer au foot et qui plus est dans ce club, mon club. Je me rends compte à quel point il est difficile de rester stoïque au bord du terrain quand son enfant joue ! Je m'attache néanmoins à insister sur le fait que le foot est certes un sport mais avant tout un jeu. Il doit donc s'amuser et le score importe peu (même si on s'amuse plus quand on gagne) !

Tu es également un pion essentiel dans l'organisation du RI en tant que coordinateur de la buvette 2, que penses-tu de ce grand Rassemblement ? Je trouve que ce rassemblement est une superbe vitrine pour le club. D'années en années je suis toujours étonné de voir tous ces bénévoles oeuvrer pour un seul et même intérêt : la réussite de ce tournoi. Je ne me considère pas comme un pion essentiel car nul n'est irremplaçable.

Question désormais habituelle : comment le club peut-il s'améliorer dans les années futures, selon toi ?
Je crois qu'il faut poursuivre le travail engagé depuis plusieurs années et essayer de garder nos meilleures éléments qui sont actuellement dans les catégories jeunes. Le club est sain, ses dirigeants aussi et il faut désormais franchir les paliers pour nous amener vers les sommets de l'échiquier lorrain.

L'interview de février : Pierric Mascherin

Peux-tu te présenter (âge, métier...) ?
J'ai 32 ans. Je suis chargé d'affaires chez Orange. Je suis un grand fan de sport et particulièrement de football, je regarde beaucoup de matchs à la télévision et le long d'une main courante quand l'occasion se présente. J'apprécie aussi les soirées "Subbuteo" remises au goût du jour récemment entre Dombaslois et où l'on rigole bien !
 
Quel est ton parcours au sein du FCD ?
J'ai rejoint le FC Dombasle par l'intermédiaire de Michael Sontot en 2009/2010. J'ai commencé en équipe B et je me suis blessé au bout de qelques matchs. Après une saison quasi blanche, j'ai intégré l'équipe A à l'époque de Matthieu Aubert et j'ai la chance d'y évoluer depuis. Je profite car il ne me reste plus beaucoup d'années à faire !

Quelles sont les valeurs de ce club que tu apprécies particulièrement ?
J'apprécie beaucoup "l'esprit club". Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que les joueurs ont une certaine fierté de porter les couleurs de Dombasle. Je suis aussi souvent impressionné par le nombre de bénévoles, notamment chez les jeunes, qui suivent et s'impliquent dans les équipes. Sans eux, le club ne fonctionnerait pas aussi bien je pense.
Nous avons aussi souvent des petites prolongations aux entrainements où l'on boit un verre, ce qui renforce l'esprit d'équipe.

Pourquoi avoir voulu devenir membre du comité ?
J'ai voulu m'impliquer un peu plus qu'à travers le maillot pour essayer de faire évoluer le club et être un peu le relais des joueurs, mais ce n'est pas toujours simple.

Comment juges-tu le parcours de  l'équipe A cette année ?
Après notre départ un peu chaotique en championnat, nous avons réussi à nous replacer derrière Epinal 3 grâce à 3 points pris avant la trêve contre Golbey. Il va falloir répondre présent pour la seconde partie de championnat pour obtenir cette montée que nous avions obtenue sportivement l'an passé mais finalement ratée pour diverses raisons.
En Coupe de France, nous sommes sortis avec les honneurs contre le  FC Lunéville et nous avons l'occasion de prendre notre revanche en Coupe de Lorraine dimanche...
 
Et depuis la prise de fonction de Romain Chouleur ?
Romain est un personnage du football Dombaslois voire lorrain. Sa parole a un énorme poids au club et à travers notre équipe. Quand il parle dans le vestiaire, tout le monde se tait. Il s'est inscrit dans la continuité du travail de Matthieu en apportant ses connaissances du football, à travers son expérience de joueur et c'est très appréciable et apprécié. Je pense que nous avons une énorme chance de l'avoir avec nous, et j'espère pour le FCD que ça durera encore longtemps.

Toi qui viens souvent voir jouer les équipes jeunes, quel est ton point de vue ? 
J'ai surtout eu l'occasion de voir jouer les U15 et U13 et ce qui m'a frappé, c'est que les équipes sont dans le même esprit que les équipes séniors. La stratégie de jeu est axée sur le jeu court et repartir proprement de l'arrière, couplée à une énorme envie de gagner. Les éducateurs étant principalement des joueurs ayant Romain comme coach, on retrouve un peu ce qu'il essaie d'inculquer comme plan de jeu.

Etant membre de l'équipe d'organisation du RI, peux-tu dire un mot du travail fait en ce qui concerne l'édition à venir ?
Je suis très fier de faire partie de l'organisation du RI depuis 2 ans, ce rassemblement représente un travail colossal tout au long de l'année. Je n'ai que peu de recul mais je pense que nous commençons à être très efficace en essayant chaque année d'améliorer notre manifestation et de régler les problèmes rencontrés pendant les éditions précédentes. Pour ma part, j'ai parfois des idées un peu "folles" mais il ne faut pas oublier que le cœur du projet est le plaisir des enfants et qu'il ne faut pas que ça prenne des proportions ingérables.

Que faudrait-il pour améliorer le club dans les années à venir ?
Il est évident qu'un synthétique permettrait de beaucoup mieux travailler car souvent, comme c'est le cas depuis un mois, les joueurs (et surtout les jeunes) s'entraînent sur un terrain rouge gorgé d'eau... Le reste de l'année, c'est un peu mieux même si le terrain 3, pas toujours éclairé correctement, n'est pas très bon non plus. Dans le même ordre d'idée, ayant des équipes qui essayent de jouer court et au sol, un terrain d'Honneur digne de ce nom ne serait pas un luxe...
Quitte à faire grincer quelques dents, je pense aussi que si nous voulons passer un palier, il faut pouvoir attirer un ou deux éléments extérieurs, subtilement choisi(s), que ce soit chez les jeunes ou en Seniors afin de nous installer de façon pérenne en Ligue.

Comment sens-tu le match à venir en Coupe de Lorraine contre le FC Lunéville ?
Je pense que nous allons souffrir car les conditions météo ne nous ont pas permis une préparation hivernale optimale et nous allons manquer de rythme. Pour comparer, Lunéville s'est entraîné sur un terrain synthétique et a pu faire 4 ou 5 matchs amicaux depuis un mois, nous on est contents quand le ballon n'est pas arrêté par les flaques sur le terrain rouge !!!
Malgré tout, je suis confiant vis à vis de notre capacité à nous transcender afin que l'issue soit différente de la Coupe de France. Même si les défaites font mal, elles doivent nous servir à nous améliorer.
1.JPG
L'un des meilleurs souvenirs de Pierric, mais aussi l'une de ses plus grosses désillusions avec le FC Dombasle : le match de Coupe de France à Sarrebourg...
_MG_6592.jpg
La relève est là...
ce site a été créé sur www.quomodo.com